Remerciements

florish_19px361p-

Je remercie mes professeurs de Rolfing, Michael Salveson, Jan Sultan, et le regretté Peter Melchior, de m’avoir montré qu’il faut, pour aider quelqu’un, commencer par observer sans idées préconçues.

Je remercie mes acupuncteurs Margaret Arent et Robert Levine d’être les anges gardiens de ma santé.

Je remercie mon homéopathe, le regretté Docteur Ellen Gunther, de m’avoir montré la différence entre surcharge hormonale et fragilité émotionnelle.

Je remercie Clara Felix, nutritionniste aussi brillante qu’irrévérencieuse, capable de rester imperturbable face aux allégations mensongères de la pseudo-recherche sur les vitamines.

Je remercie Paulina Warren de m’avoir aidé à comprendre pourquoi nos aliments peuvent entretenir ou détruire notre force vitale.

Je remercie Nancy Gardner de m’avoir initiée à la thermographie.

Je remercie Joan McKenna de m’avoir guidée dans les méandres des rétentions d’eau.

Je remercie mes patientes de m’avoir laissée les harceler de questions sur leur vie.

Je remercie mes grands-mères, mes tantes et toutes les femmes de ma famille de ne pas avoir remarqué la présence d’une petite fille qui, bouche-bée, écoutait leurs malheurs et qui, tout en observant leurs erreurs et leurs tristes illusions, n’arrêtait pas de penser qu’il devait y avoir un autre moyen de s’y prendre.

Je remercie ma mère tous les jours pour l’amour dont elle savait entourer chacun de ses faits et gestes.

Je remercie ma première éditrice, Caroline Knapp, de m’avoir si délicatement corrigée ici et là, jusqu’à ce que j’accouche du livre que je voulais vraiment écrire : court, facile à lire et à comprendre.

License

La physiologie féminine dans tous ses états© 2013 par Georgette Maria Delvaux. Tous droits réservés.

Commentaires/Errata

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *